• Le parcours UCOR inclut un programme d’éducation thérapeutique, validé tout récemment par l’Agence Régionale de Santé, répondant ainsi à un besoin du bassin Roannais et des départements limitrophes.

    Ce programme concerne chaque mois 10 patients.  Il a pour objectif d’approfondir les connaissances de la maladie, de connaitre les différentes possibilités d’amaigrissement, de connaitre et d’appréhender les bénéfices/ risques des différentes techniques chirurgicales et leurs conséquences, d’acquérir des connaissances diététiques et nutritionnelles, de s’approprier les différentes techniques de l’activité physique adaptée et de se préparer aux changements de mode de vie, corporels et psychologiques.

    Pour ce faire, les patients sont hospitalisés durant trois jours par groupe de cinq. Un bilan éducatif partagé est réalisé en début de programme par l’infirmière d’éducation Mme Claire Fassolette. Il permet d’évaluer les besoins, les ressources et les difficultés des personnes. Les patients participent ensuite à de nombreux ateliers thématiques. L’interactivité et la bienveillance du groupe renforcent l’apprentissage de chacun. A l’issue de cette hospitalisation, après concertation de tous les intervenants au programme, une prise en charge personnalisée et un suivi à long terme sont proposés à chaque patient.

    Dr Antoine GUILLAUD :
    « Grace au parcours UCOR et au programme d’éducation thérapeutique, j’observe un grand changement de comportement de mes patients entre la première consultation d’entrée dans le parcours et la consultation préopératoire.
    Les patients sont sereins. Ils ont pu faire un choix en toute connaissance de cause, adapté à leurs besoins et ils ont tout à fait conscience de l’impact et des risques d’une chirurgie de l’obésité. J’insiste sur le fait que la chirurgie de l’obésité peut se comparer au vélo électrique, c’est une assistance mais il faut toujours pédaler. »