• Chirurgie Ambulatoire

    Depuis quelques mois à ouvert à la clinique du Renaison un service très innovant appelé FAST TRACK, composé de 31 places, permettant une prise en charge spécifique des chirurgies ambulatoires. Le parcours patient est simplifié. Le circuit est fluidifié notamment par la proximité entre ce service et le bloc opératoire.

    Qu’est-ce que la chirurgie ambulatoire ?

    La chirurgie ambulatoire est une chirurgie qui est réalisée durant 1 seule journée d’hospitalisation.

    Quelles conditions doivent être remplies pour être hospitalisé en ambulatoire ?

    • Ne pas avoir de pathologies ou de médicaments contre indiquants
    • Etre accompagné d’une tierce personne pour repartir de la clinique (accompagnant, VSL ou ambulance)
    • Ne pas être seul la première nuit post opératoire
    • Ne pas avoir de motifs rendant nécessaire une hospitalisation conventionnelle (drain chirurgical, intervention tardive, sondage urinaire, impression du patient,…)

    L’hospitalisation ambulatoire en 5 étapes :

    1.Consultation chirurgicale, anesthésique et pré-admission

    L’indication chirurgicale doit tout d’abord être posée par votre chirurgien. L’intervention chirurgicale vous est ensuite expliquée en détails. N’hésitez pas à poser des questions, la qualité de l’information est primordiale. Vos ordonnances pour la préparation et vos ordonnances de sortie vous sont données. Vous pourrez ainsi récupérer les traitements avant et vous n’aurez donc pas à aller à la pharmacie le jour de l’opération.

    En cas d’anesthésie générale, vous devez prendre RDV avec l’anesthésiste à partir de 1 mois avant l’opération.

    Vous ferez votre pré-admission au moment de la consultation d’anesthésie.
    Pour la consultation d’anesthésie et votre pré-admission vous devez vous munir :

    • Du questionnaire remis par l’assistante du chirurgien, préalablement rempli
    • De vos ordonnances de traitements en cours dactylographiées
    • Du bilan sanguin prescrit par votre chirurgien
    • De votre carte de groupe sanguin
    • De vos comptes rendus, si vous êtes suivi par un cardiologue
    • De votre carte d’identité
    • De votre carte vitale
    • De votre attestation Mutuelle, CMU ou ACS
    • D’un moyen de paiement (chèque, carte ou espèce)

    2.La veille de l’intervention

    1.Vous dépilez la zone opératoire si nécessaire, expliquée par le chirurgien ou son assistante, avec une tondeuse ou une crème dépilatoire PAS DE RASOIR ! (augmente le risque d’infection)
    2.Vous prenez une douche + un shampoing avec un antiseptique (Bétadine ou Hibiscrub)
    3.Vous prenez un repas léger (purée ou riz + jambon+ yaourt ou potage+yaourt)
    En cas de chirurgie anale, un lavement normacol doit être réalisé la veille et le matin de l’intervention.

    3.Le matin de l’intervention

    Ne pas manger, Ne pas boire, Ne pas fumer à partir de minuit la veille

    • Vous reprenez une douche avec l’antiseptique
    • Vous vous présentez à l’accueil de la clinique, à l’heure indiquée
    • Vous devez venir avec les pièces suivantes :
      • Votre carte d’identité
      • Les résultats des derniers examens sanguins mais également radio, scanner et IRM récents
      • Votre carte de groupe sanguin
      • Votre carte vitale
      • Votre attestation Mutuelle, CMU ou ACS
      • Un moyen de paiement (chèque, carte ou espèce)

    4.L’intervention

    Vous bénéficiez d’une chirurgie mini invasive. Aucun drain n’est mis en place.
    Le plus souvent de la COLLE ferme et protège les cicatrices.
    La plupart du temps AUCUN SOINS INFIRMIER n’est donc nécessaire !
    L’anesthésiste réalise en début d’intervention une analgésie pariétale ou périnéale. L’anesthésie est multimodale, limitant le recours à la morphine.
    Tout est fait pour limiter les douleurs post opératoires.

    5.Après l’intervention

    Vous êtes surveillés en salle de réveil puis en service d’ambulatoire. Un repas léger vous est servi.
    Le chirurgien et l’anesthésiste valident la sortie.
    Votre chirurgien contrôle le bon déroulement des suites opératoires et refait le point avec vous.
    Nathalie, assistante médicale, passe dans votre chambre pour vous donner d’éventuels documents complémentaires et la date de votre RDV de contrôle. Elle récupère le règlement du dépassement d’honoraires.
    Vous passez à l’accueil de la clinique effectuer les différents règlements et la sortie administrative.
    Vous rentrez à votre domicile, ou chez un proche, accompagné (accompagnant, VSL ou ambulance).
    Vous prenez les traitements prescrits par votre chirurgien afin que la douleur ne se réveille pas pendant la nuit.
    Vous prenez un repas léger.

    Les premiers jours

    Vous pouvez prendre une douche dès le lendemain matin avec un savon doux.
    Vous pouvez conduire le lendemain ou le sur lendemain en évitant de longs trajets.
    Vous remangez normalement sans régime.
    Il est observé fréquemment :

    • Un ou des hématomes qui sont tout à fait bénins et ne justifient aucune prise en charge.
    • Des douleurs justifiant la prise des médicaments antalgiques.
    • Un malaise nécessitant un repos allongé, les jambes surélevées.

    Vous portez vos chaussettes ou vos bas de contention, la journée, pendant une semaine ou tout le temps de l’anticoagulation préventive.
    Le sport sera repris en fonction de l’intervention chirurgicale (vésicule 1 mois, hernie inguinale coelioscopique 15 jours, hernie inguinale voie inguinale 1 mois…)
    L’arrêt de travail dépend de la nature de la chirurgie et de votre activité.
    En cas de question, le secrétariat médical est ouvert du lundi au vendredi.
    En cas de gravité, le service des urgences est ouvert 7j/7 et 24h/24.