• Il est reconnu que la mise en place d’une prothèse, encore appelée filet ou « grillage », lors d’une réparation herniaire permet de diminuer très fortement le risque de récidive.
    Jusqu’à maintenant ces prothèses devaient, pour être maintenues en bonne position, être fixées par des fils ou des agrafes.

     

    Cette fixation pouvait entrainer des douleurs mécaniques ou nerveuses.
    Nous utilisons dans notre centre des prothèses de dernière génération auto-agrippantes, que ce soit en coelioscopie ou en abord direct, permettant de limiter le risque de déplacement précoce et de douleurs liées à la fixation. Cette auto fixation est permise grâce à de petits picots résorbables (photo ci-dessous).